Pour une vie incarnée

Il est des crises qui font naître.

Certaines peuvent être personnelles, d’autres mondiales et collectives. Mais toutes nous font poser la même question : Pourquoi ? Puis, si on parvient à dépasser le premier choc, vient une seconde interrogation : Comment en sortir ?

Trouver un chemin d’espérance s’avère vital en ces temps particuliers. La souffrance, que certaines crises profondes provoquent, interroge la pertinence de la foi chrétienne. Notamment, pourquoi un Dieu dit « bon » permettrait-il tant de malheurs ? Quel est le sens de ma vie et qui suis-je ? Nos « pourquoi ? » viennent en effet bien souvent ébranler nos sécurités et nos fondations, quelles qu’elles soient. 

Pourtant, les crises qui jalonnent notre vie ont également la force de nous révéler à nous-mêmes. Et aussi, de consolider et de renforcer ces fondations craquelées par le choc, voire d’en créer de nouvelles. Ces crises nous poussent à passer d’objet (je subis la crise) à sujet (je m’en sors). Le processus est parfois complexe, rempli de défis à relever, mais il demeure toujours un chemin de vie. Il nous faut (ré)apprendre à vivre, reconstruire, nous remettre sur pieds. 

Quelles voies offre alors la foi chrétienne pour traverser et surmonter les crises ? Quelles voies pour apprendre à vivre ? Elles sont diverses, et celle de l’incarnation (Dieu fait homme) pourrait bien être l’une d’elles.


  1. Comment vivre une vie incarnée : étape 1

  2. Comment vivre une vie incarnée : étape 2

  3. Comment vivre une vie incarnée : étape 3

  4. Comment vivre une vie incarnée : étape 4

Sara Le Levier

Rédacteur

Sara Le Levier

En savoir plus
Louise Dibling

Contributeur

Louise Dibling

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

12 + huit =