Qui suis-je ?

Pouvez-vous-vous présenter ? Que pouvez-vous nous dire sur vous ?


Quelle que soit la tournure utilisée, cette même et unique question revient sans cesse. De la première rencontre avec un inconnu, à l’entretien d’embauche, en passant par l’obligation de se présenter sommairement avant toutes sortes d’exposés oraux ou écrits : encore et encore nous devons (ou nous sentons obligés de) décliner notre identité.

Mais, en fin de compte, qu’est-ce que l’identité au juste ? Qu’est-ce que l’affirmation identitaire dit de notre société et que produit-elle ? L’identité fait partie de ces mots dont nous avons la conviction de comprendre le sens jusqu’à ce qu’une réflexion plus profonde nous révèle leur complexité.

Je n’aurais pas la prétention ici de retracer les débats engagés depuis le fameux « connais-toi toi-même ! » de Socrate. Dans cette série d’articles autour de l’identité, je vous invite plutôt à une lecture de celle-ci sous son aspect sociologique, qui permettra à chaque lecteur d’avoir un nouveau regard et d’engager une réflexion sur sa personne, ses relations sociales et la société. 


  1. Miroir, mon beau miroir, dis-moi : qui suis-je ? Une question d’identité

  2. Miroir, mon beau miroir, dis-moi : ma différence est-elle un problème ? Quand la différence identitaire peut s’avérer nocive

  3. Miroir, mon beau miroir, dis-moi : es-tu fiable ? Le pouvoir du reflet de l’œil d’autrui

Noela Ezoua

Rédacteur

Noela Ezoua

En savoir plus

Contributeur

Estienne Rylle

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 × cinq =