Plus qu’un artiste ? avec Eva Khatchadourian

Si vous êtes curieux d’entendre des artistes parler de leur démarche créative qui engage l’entièreté de leur personne et en particulier leur dimension spirituelle, vous êtes au bon endroit. Dans cet épisode, nous abordons avec Eva Khatchadourian et Elsie Pomier l’art comme espace de conversation. À 24 ans, Eva Khatchadourian m’a toujours étonné dans sa capacité à manipuler ses différentes facettes d’artiste, de commissaire d’expo et d’accompagnatrice de la personne. La porosité de son approche de l’art et de la spiritualité se retrouve à la fois au cœur de son travail de peintre et dans sa façon d’être au monde, à l’autre. Sous ses airs un peu intello excentrique, Eva Khatchadourian se révèle être une jeune artiste qui pèlerine humblement sur une tierce voie où l’hybridation jaillit dans son œuvre et sa démarche. Diplômée des Beaux Arts de Nîmes où elle a suivit le séminaire intitulé « Expérience et pensée de la spatialité”, sa pratique est essentiellement picturale. Son travail fait raisonner deux champs : celui du motif et de son rapport au symbole par le collage et la superposition, pour s’approcher de la mise en espace et de la dimension architecturale. Au delà de sa pratique artistique, Eva est engagée dans l’équipe du Agape Hub à Paris où elle assure un travail de commissaire d’exposition. Sa particularité est de faire rencontrer et collaborer des artistes le temps d’une expo collective avec pour objectif ultime la qualité de la relation et le soin de la personne. Pour découvrir le travail d’Eva sur instagram et ses œuvres sur Art Majeur Agapé Hub.

Merci d’être là et que la création vive ! — Estienne

 

Rédacteur

Estienne Rylle

En savoir plus

Contributeur

Elsie Pomier

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

douze − 9 =

Autres articles

Continuer la lecture

Estienne Rylle

Ce(ux) qui nous entoure(nt)

“On ne peut pas séparer notre œuvre de qui nous sommes” C’est avec cet...

Estienne Rylle

Marketer ou revêtir ?

Voici une belle occasion de pousser un coup de gueule face au marketin...

Estienne Rylle

L’art de déconstruire pour se relier, avec Jérémie Claeys

La soif de liberté des créatifs : se révéler par la fragilité. Comme à...