Écologie, éco-lieux et communautés alternatives : nouvelle religion ?

Qu’est-ce qui peut donner envie de tout quitter pour vivre en nomade dans des éco-lieux alternatifs ? Qu’est-ce qui explique l’engouement (ou l’indifférence) pour l’écologie de nos jours ?

Une partie des épisodes de la saison 4 de Sagesse et Mojito ont été tournés au Domaine des Courmettes, sur les hauteurs de Nice. Un lieu unique où se retrouvent amoureux de la nature et de l’écologie, permanents et bénévoles ou simples randonneurs de passage. Nous avons rencontré David et Judith, et Jean-Christophe a cherché à en savoir un peu plus sur leurs motivations.



« Comment réduire au maximum mon impact sur l’environnement tout en gardant un minimum de confort ? »

C’est la question que s’est posée Judith, bénévole au Domaine des Courmettes, et qui s’exprime dans cet épisode de Sagesse et Mojito. Quelques semaines après l’enregistrement, elle nous a écrit pour nous remercier, et pour donner plus de précisions sur sa démarche.

Voici donc son message, histoire d’étendre le dialogue :

« Merci beaucoup de m’avoir permis de participer à l’enregistrement d’un podcast quand nous étions au domaine des Courmettes. C’était une belle expérience, même si je me rends compte que c’est difficile de trouver spontanément les bons mots pour exprimer sa pensée. Il y a de nombreux points importants que j’ai laissé filer avec des réponses sans contenu : et une en particulier, qui est la raison de mon nomadisme.

C’est justement le fruit de ma réflexion que de chercher (et trouver !) un mode de vie plus respectueux de la nature, cette nature que Dieu nous offre. Comment réduire au maximum mon impact sur l’environnement tout en gardant un minimum de confort ? C’est pour répondre à cette question que j’ai visité plusieurs lieux, pour m’inspirer de ce qui existe déjà.

La vie en communauté permet de mutualiser des espaces et d’avoir beaucoup plus ensemble, tout en étant plus économique et plus écologique. La sobriété heureuse ! Réduire notre consommation est aussi un acte solidaire, puisque les plus impactés par le réchauffement climatique dû à la surconsommation des pays les plus riches, sont les agriculteurs des pays les plus pauvres. En bref, vivre simplement pour que d’autres puissent simplement vivre.

Voilà donc, pour finir, ma raison d’être, que je synthétiserais ainsi : 

Trouver et expérimenter un modèle de vie éco-spirituel, à transmettre, qui respecte tous les aspects de la création dans l’amour et la bienveillance enseignée par le Christ. »

Et vous, comment définiriez-vous votre rapport à la nature, et à la consommation ? On attend vos retours dans les commentaires !


Pour en savoir plus :

https://www.courmettes.com/

https://france.arocha.org/fr/

http://colibris-lemouvement.org/


🤝 Le podcast Sagesse et Mojito n’existe que grâce à votre générosité ! Pour nous soutenir :

Rédacteur

Sagesse et Mojito

En savoir plus
Jean-Christophe Jasmin

Contributeur

Jean-Christophe Jasmin

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

dix − dix =