« Necro » par Meak – APORIA

Aporie. Ce n’est pas un mot qu’on emploie souvent et pourtant on y fait face tous les jours. L’insoluble est partout. C’est un concept qui nous agite, nous fascine mais qui nous inspire aussi. 


Lors de la soirée imagoDei au Temple du Marais à Paris, j’ai répondu à la thématique Aporia notamment par l’interprétation de mon titre Necro, issu du podcast musical Sicut Deus. 

Les lumières étaient tamisées pour nous immerger dans cette réflexion aussi sombre que mystérieuse : la mort et l’oppressante aporie qui l’accompagne. 

Cette soirée n’a été ni morbide ni austère pour autant. Il y a eu des rires partagés, des sourires amusés et de belles lueurs d’espoir. 

Alors je me demande : est ce que se confronter à la noirceur de l’aporie ne nous permettrait pas d’entrevoir le reflet d’une joie plus profonde ?



La mort un abîme, on voit pas l’fond du puits

Regarde c’qu’on est devenu depuis

On aurait jamais dû goûter ce fruit

Maintenant ’univers est un paradis détruit

Maman j’ai tué l’notaire

Depuis j’ai toujours envie d’vomir

En arrachant ce bail au propriétaire

J’ai fini par signer un permis d’mourir

C’est la mort de la paix aussi

On fait c’qu’on veut mais faut travailler

On fait c’qu’on veut mais faut survivre

Le paradoxe de la liberté servile

La mort c’est le portrait de l’indécence

La mort c’est notre premier cadeau d’naissance

Un enfer un infini tourbillon

Toujours plus loin toujours plus profond

Un enfer un infini tourbillon

Toujours plus loin toujours plus profond

J’répéte la rime comme une punition

Comme une triste formule de malédiction

Drôle d’interrogation

C’est mieux la piété ou la tentation

Tfaçon à quoi ça sert de s’poser la question

Si même les magiciens s’font plus d’illusion

Le cauchemar d’une éternité

On n’fuit pas la fatalité

C’est moche mais comme dirait Freud

Le deuil est une absurdité

Où sont les réglages par défaut que j’les active

Il faut qu’les auteurs trouvent une fin alternative

Est-ce qu’il y a quelqu’un qui connait la recette

Où est l’bouton « Power » où est l’bouton « Reset »

La mort vient gâcher ma vie adorée


Le goût n’y est plus, comme un plat pourri


La lueur d’espoir s’est évaporé


C’est ainsi que j’fais face à l’aporie


Rédacteur

Meak

En savoir plus

1 thought on “« Necro » par Meak – APORIA

  1. Je t’aime jusqu’au paradis j’espère et je crois par la grâce qu’ont se verra au paradis pour un concert de ouf…!!✨✨

    #Archange Daniel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

six + 20 =