“God bless America” : la présidentielle au « pays de Dieu »

Ils sont fous ces Américains ! L’élection présidentielle américaine de 2020 a eu des airs de films hollywoodiens : combat de géants, parfois de caricatures d’eux-mêmes, sur fond de pandémie, de troubles civils et de rumeurs de conspiration.


Sorti de nulle part, un rappeur vedette lance une campagne où il propose de « rendre l’Amérique à Dieu ». Justement, qu’est-ce que Dieu vient faire dans tout ça ? Pourquoi est-ce que la religion semble prendre tant de place dans la politique américaine alors qu’elle semble complètement absente des préoccupations de toutes les autres démocraties libérales ? Pourquoi mélange-t-on aussi allègrement politique et religion dans le pays qui a inventé le principe de séparation des Églises et de l’État ?

Alors que le tourbillon de la campagne touche à sa fin, l’équipe de Sagesse et Mojito se penche sur cette question en portant à la fois leurs casquettes de croyants et de politologues.

Rédacteur

Sagesse et Mojito

En savoir plus