On parle de plus en plus de “cancel culture”, ou culture de l’annulation. Il s’agit du processus au moyen duquel une personne dénoncée publiquement est expulsée des cercles sociaux ou professionnels, et notamment des réseaux sociaux.

Or, sur les réseaux sociaux, ce sont les algorithmes qui décident quels propos sont mis en avant et quels propos sont mis en retrait, voire “cancellés”. Même sans nous en rendre compte, nos publications sont nécessairement censurées.

Quelles sont les conséquences de ce phénomène ? La censure est-elle souhaitable ? Faut-il encadrer la liberté d’expression ? Comment (bien) vivre dans avec les réseaux sociaux ? Et si le fonctionnement des plateformes comme Twitter et YouTube était une analogie (théologique et philosophie) du problème du mal dans notre monde ?



🤝 Le podcast Sagesse et Mojito n’existe que grâce à votre générosité ! Pour nous soutenir :

Rédacteur

Sagesse et Mojito

En savoir plus

Contributeur

Léa Rychen

En savoir plus

Contributeur

Christel Lamère Ngnambi

En savoir plus
Jean-Christophe Jasmin

Contributeur

Jean-Christophe Jasmin

En savoir plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

15 − dix =

Autres articles

Continuer la lecture

Sagesse et Mojito

Intelligence artificielle — Terminator contre Thermomix

Un employé de Google se fait virer car il prétend que son modèle de la...

Sagesse et Mojito

Transhumanisme, quel futur pour l’humanité ?

Le transhumanisme, selon le philosophe Nick Bostrom, est "le mouvement...

Sagesse et Mojito

La question simple à laquelle personne n’a de réponse

La question simple à laquelle personne n’a de réponse : qu'est-ce qu'u...